0

8) John Adams: City Noir | Top 10 – Musique classique moderne

Dans cette série d’articles, je vous propose un top 10 de mes œuvres préférées en musique classique moderne, en me concentrant sur des pièces orchestrales composées au cours des 25 dernières années.

adams-city-noir

Je m’intéresse à la carrière du compositeur John Adams depuis une quinzaine d’années. J’ai d’abord découvert ses œuvres plus minimalistes. La première pièce qui m’a réellement accroché fut Shakers Loops, qui, selon moi, est un des rares exemples de réussite dans le genre minimaliste.

Le style de John Adams ne cesse d’évoluer depuis cette époque où il composait des œuvres purement minimalistes. Dans ses pièces plus récentes, la base répétitive propre au minimalisme est toujours présente, mais littéralement enfouie sous une tonne d’idées musicales plus diversifiées et variées.

City Noir est le parfait exemple de cette évolution, au point où l’œuvre peut même sembler très complexe. En écoutant attentivement, on discerne toujours l’influence minimaliste sous-jacente. Les deux dernières minutes de l’œuvre nous ramènent d’ailleurs dans cet univers beaucoup plus simple et répétitif :

Symphonie de grande envergure, City Noir évoque l’ambiance sombre du Los Angeles des années 30. On y retrouve notamment certaines évocations du jazz de l’époque. Le troisième mouvement se termine dans une cacophonie euphorique, percussive et répétitive qui ne manque jamais de me faire sourire.

Pour écouter

Titre: City Noir
Compositeur: John Adams
Année de composition: 2009
Structure: Œuvre en 3 mouvements
Durée totale: 35 min

La vidéo ci-dessous fut tournée lors de la première mondiale de l’œuvre (Gustavo Dudamel dirigeant le Los Angeles Philharmonic, 8 octobre 2009). City Noir occupe les 37 premières minutes du concert. On y voit notamment John Adams monter sur scène à la fin de la performance.

L’œuvre est aussi disponible sur Spotify ou iTunes.

Le jeu des comparaisons

Pour apprécier l’évolution du style de John Adams, je vous propose aussi l’écoute de Shakers Loops, œuvre minimaliste composée 30 ans plus tôt, dans sa version pour septuor à cordes.

Qu’en pensez-vous?

J’aimerais connaître vos impressions sur cette œuvre de John Adams. Avez-vous aimé?

Le palmarès continue la semaine prochaine avec la 7e position de ce top 10.

facebooktwittergoogle plus


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *